Cela doit continuer

Bernard Remaud devant son panneau « Couleurs de France »

La collection de sable reste le dernier domaine où l’argent, la cotation, le prix, n’existent pas. Les sables, pour les vrais collectionneurs, ne s’achètent pas:

ILS SE DONNENT OU S’ÉCHANGENT

Si vous désirez commencer une collection pour sa beauté, ses couleurs, pour découvrir le monde sur « Google Earth » ou d’autres cartes, pour étudier les aspects scientifiques ou géologiques… contactez-moi et venez me voir, vous repartirez avec quelques dizaines d’échantillons et l’envie de continuer votre nouvelle passion:

L’ ARÉNOPHILIE

A la découverte des sables et des foraminifères

%d blogueurs aiment cette page :