Archives de catégorie : sables de collection

UN JOLI SABLE DE SAINT MALO.

 

 

Une seule photo , mais c’est un joli sable de la plage de Rochebonne de Saint Malo qui m’a été envoyé par Denis Ortis  membre de l’A.F.A. Je lui ai fait cette photo et vous la présente car je trouve ces petits coquillages et autres très sympa.

14-10-St.Malo-Rochebonne-W6Bernard  Remaud.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Sables de forage en Bretagne

 

Denis Ortis, un ami membre de l’AFA m’ayant envoyé quelques sables de forages effectués en Bretagne, m’avait demandé de faire des photos. Il me semble intéressant de vous les montrer car cela fait partie des sables rares en fonction des forages qui descendent pour certains à plus de 180 m dans une roche bien bretonne comme vous pouvez le constater ci après.

Une petite explication s’impose sur le pourquoi et comment de ces forages.

Ils sont effectués pour des particuliers, des industriels, des agriculteurs etc… pour la recherche d’eau, la surveillance des nappes aquifères ou de la géothermie mais ces forages ne sont pas faits à l’aide d’un « trépan » identique à ceux employés pour la recherche pétrolière.

Dans la roche dure comme le granite (breton par exemple) le seul moyen de forer un trou entre 180mm et 255mm de diamètre c’est de pulvériser la roche au moyen d’un marteau pneumatique rapide appelé MFT « marteau de fond de trou ». Ce MFT est équipé en son extrémité d’un « taillant » concave, plat ou convexe suivant les roches à traiter. Ce taillant frappe la roche à environ 1.500 coups minute grâce à de l’air comprimé envoyé à plus de 24 bars au travers de tubes de 3 mètres en rotation permanente vissés les uns aux autres jusqu’à la profondeur voulue.

Dans du granite dur la progression est d’environ 3 mètres à l’heure et le taillant est à changer tous les 700 mètres. Dans de la roche moyenne la progression passe à 20 mètres à l’heure et l’usure du taillant est atteinte au bout de 1.200 mètres.

La roche pulvérisée remonte par la pression de l’air sous forme de poussière jusqu’au moment où l’on atteint l’eau qui remonte à son tour mélangée au sable et au gravier.

Tamisés avec soin par Denis, ces sables ont tous été photographiés au même rapport afin de pouvoir faire les comparaisons entre-eux.

Une nouvelle catégorie de sables vient de naitre:

                                         LES SABLES DE FORAGE.

14-10-21_Langueux---50-m-(2)--W6V Localité:   Langueux    Prof. -50m

14-10-18_Langueux--66m-W6VLocalité:   Langueux    Prof. -66m             Continuer la lecture de Sables de forage en Bretagne