Archives de catégorie : foraminifera

Exposition de sables et foraminifères en juin 2016.

C’est à l’occasion du festival international d’Hyères du monde sous marin et du patrimoine maritime que j’ai pu exposer ma collection de sables et mes photos de foraminifères. J’en remercie les organisateurs et en particulier Dominique Barray  directeur de cette exposition et Nicolas Barraqué directeur de la revue PLONGEZ.

Ce festival s’est déroulé les 10, 11 et 12 juin 2016 et son succès lui ouvre un avenir certain pour les années futures à commencer par les 1, 2, 3 et 4 juin 2017.

Vous trouverez ci -après un lien qui vous permettra de voir  sables et  photos dans une petite vidéo réalisée par mon ami Jack.

Diaporama https://youtu.be/rVA0qeVAoZM

———-FORAMINIFERA———-

Porquerolles.-torpi-55

« LE MONDE DES FORAMINIFÈRES »

Quelques chiffres d’un monde animal miniature méconnu :
– les origines de ces animaux sont estimées à environ 550 millions d’années et leurs tailles les plus courantes vont de 0.25 mm à quelques mm (il en existe de plus petits et des géants qui peuvent atteindre 15 cm et c’est le cas des nummulites)
– Hérodote (5 siècles avant J.C.), Strabon (- 57 + 25) ou Pline l’ancien (+ 23 + 79) avaient déjà repéré ces petites bêtes en grande quantité dans les pierres calcaires des pyramides d’ Egypte, mais en 1758, on ne parlait encore que d’une vingtaine de foraminifères (10éme édition de Systema Naturae du suédois Ch. De Linné).
– Cette science – la micropaléontologie – ne prit un envol réel que vers les années 1920 pour les besoins de la recherche pétrolière et aujourd’hui plus de 50.000 espèces de foraminifères ont été recensées depuis leur apparition sur terre et l’on en compte 5.000 de vivantes ce jour.
– 3 milliards d’individus au m3 dans certaines roches calcaires du bassin parisien. Exemple : la pierre à Liard du mont Berny dans l’Oise.

Continuer la lecture de ———-FORAMINIFERA———-

SABLE DE LA MER DES FALUNS DU  » QUIOU  » AU SUD DE SAINT-MALO.

 

LE QUIOU :  situé dans le plein sud de Saint- Malo  ( 33 Km à vol d’oiseau dans les 177° ), cette commune de 350 habitants est riche de son histoire. Cet endroit se trouvait en bordure de la mer des Faluns il y a 15 millions d’années environ (Miocène)  et ressemblait à celui d’une mer tropicale de Polynésie avec des eaux transparentes  qui faisaient se rejoindre   Manche   et Atlantique. A cette époque et dans cette région, n’oublions pas que le climat allait de tempéré à chaud et que la vie grouillait de mille choses en mer.

Jocelyne, de Pleudihen sur Rance, m’avait envoyé un sable d’une carrière du Quiou. A première vue ne distinguant pas grand chose dans cet amas gris clair (ci après) et sans parler bien sur de déception je n’y voyais qu’un vague sable calcaire .

 

14-10-27_faluns-1-W6

 

Mais je sentais bien qu’il me cachait quelque chose. Alors je l’ai passé à grande eau dans mes filtres de 1,940 mm et 0,930 mm.

_boites-filtration-W6

 

Grande et agréable fut ma surprise de voir sortir de ce lavage de petites choses qui méritaient quelques photos afin que vous puissiez comme moi découvrir partiellement bien sur, quelques richesses d’un monde oublié. Comme quoi le lavage d’un sable peut procurer un petit bonheur surtout pour les sables de mer. Continuer la lecture de SABLE DE LA MER DES FALUNS DU  » QUIOU  » AU SUD DE SAINT-MALO.

FORAMINIFERES DE MAYOTTE

 

 

La richesse des sables de Mayotte en foraminifères est phénoménale . Je viens de faire deux photos, que vous trouverez ci après, d’une sélection de ces animalcules pris en plongée devant la plage des tortues entre Boueni et Bambo au Sud Ouest de Mayotte.

Ceci fait suite à l’article précédent sur les sables de Mayotte.

14-10-24_Mayotte-2PeW6

14-10-24_Foram-Mayotte-PeW6Photos  Bernard Remaud reproduction interdite sans autorisation.

Il aurait été dommage de garder ces images pour moi tout seul vous en conviendrez et avec du temps je vous ferais des gros plans de ces foraminifères dans un prochain article.

Bernard Remaud.

 

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 

MAYOTTE – Richesse et beauté de ses sables.

Je n’ai que 25 sables de Mayotte mais quelques uns sont assez riches en Foraminifères et  ne manquent pas d’intérêt.

De toute Façon tous les sables sont beaux alors autant faire quelques photos. Je vous en présente une quinzaines de cette région

14-09-29_Mayotte.-ilot-blanc.« L’ilot blanc » au sud est de Mayotte.     Continuer la lecture de MAYOTTE – Richesse et beauté de ses sables.

Foraminifères du Paléogène d’Aquitaine.

 

Le plaisir de faire quelques photos est parfois entaché d’une insatisfaction de connaissances.

Vous trouverez ci après des photographies de foraminifères que j’ai faites il y à quelques temps, mais malgré 2 ou 3 appels à l’aide il m’est impossible de mettre un nom et d’identifier chacun d’entre eux.

Le sable vient du secteur de Saint Paul les Dax dans les Landes en France.  Il remonterait durant la période du Paléogène à l’époque de l’Oligocène et plus précisément à l’étage du Chattien soit  – 28 Ma.   Pour l’instant c’est tout ce que je peux vous dire en dehors du fait que j’ai pris un grand plaisir à faire ces quelques photographies comme d’habitude par empilement d’une quarantaine d’images et un peu plus pour les deux prises de vues sur champ. J’avais choisi dans ce sable, des foraminifères de grandes tailles ayant un diamètre de 3,3mm et 3,1mm. La bouche de l’un d’entre eux n’était pas large et le tirage du soufflet important, mais à 1250 ISO et au 1/350   le résultat me suffisait. J’avais peur qu’en insistant il me tire la langue.

14-04-30_Hesemann16-PE-Web-6images générales

14-04-24_Hesemann2-Heli-JPEG-PE-Web-6

Première série.

Continuer la lecture de Foraminifères du Paléogène d’Aquitaine.

SABLES ET FOSSILES DE 50Ma.

 

 

La collection de sables amène parfois à des découvertes sous microscope remontant à des époques géologiques lointaines. Quelques sables de ma collection ont 50 millions d’années. Ceci est approximatif et pas grand chose, j’en conviens, comparé aux milliards d’années de notre planète, mais toutefois un regard sous binoculaire nous montrant des petites choses de cet age, fossilisées aujourd’hui, est toujours intéressant.

Vieux de 40 ou 50 Ma cela commence à compter.

Nous sommes à l’époque de l’Éocène (56 à 38 Ma) qui est située entre le Paléocène et l’Oligocène. Cet étage géologique est divisé en 3 sous étages, supérieur, moyen, inférieur, qui sont eux-mêmes subdivisés.

Les sables que je vous présente ci-après sont de l’Éocène moyen et inférieur dans lesquels on trouve:

Le Bartonien qui va de 40 à 37 Ma (mon sable de Baron au N.NE. de Ermenonville et sable de Chavençon également dans l’Oise) .

L’ Auversien qui est une sous division à la base du Bartonien (mon sable du Guepelle dans le Val d’Oise)

Le Cuisien qui va de 53 à 49 Ma et qui est une subdivision de l’Yprésien (mon sable de Aizy-jouy  dans l’Aisne au N.E. de Soissons)

Dans ma collection de sables j’ai environ 75 sables fossiles en provenance de la région Parisienne et cela va du Rupélien (29 Ma) au Lias (200 Ma). J’aime leurs couleurs pastel.

DSC_8872-W6

DSC_8875-W6

Tous les sables ont une histoire mais la nôtre est très courte.

Voici quelques photos de ces sables qui pullulaient de vie il y a longtemps mais que la mémoire de la terre a conservé. Vous pourrez y voir en dehors de quelques coquillages, des foraminifères que j’ai photographiés bien qu’ils soient abimés. Il s’agit de Nummulites que l’on retrouve entre autre dans beaucoup de pierres qui ont servi à la construction des monuments de Paris.

Continuer la lecture de SABLES ET FOSSILES DE 50Ma.